827 800 visites 12 visiteurs

S.A.L / Villars les Dombes - Résumé et réactions

22 mai 2014 - 08:39

S.A.L Saint-Priest 16 / 8 Villars les Dombes

Points : 2 pénalités ROYET, 2 essais CAVALLUCCI et SUC.

 

Haut les cœurs !

 

Tout d'abord nous allions assister à un lever de rideau opposant le R.C. Livradois, club d'Ambert, au C.A. Mauriennais. Rien à voir avec le match des Teulière de dimanche dernier, cependant en 2e mi-temps quelques bons mouvements offensifs permettaient à Saint Jean de Maurienne de l'emporter largement et de rejoindre les huitièmes de 4e série.

Puis venait la rencontre aller de ces seizièmes décisives pour la montée en F2, opposant notre équipe locale à nos voisins de Villars les Dombes. Une entame de match difficile pour nos couleurs pourtant soutenus bruyamment par un nombreux public dont les représentants de la municipalité, le maire en tête et son adjoint aux sports, Éric Lemaire, qui faisait encore partie activement il y a peu de temps avant son élection, de la famille Sang et Or. Nos stadistes étaient privés de ballon, dominés territorialement, malgré cela Clément Royet ouvrait tout de même le score sur pénalité. Les Dombistes, maîtrisaient bien le jeu devant et enchaînaient, ils ne tardaient pas à revenir à égalité, sur pénalité également. Dans la minute suivante, sur un ballon rendu, leur ouvreur grillait la politesse à une défense un peu surprise et statique pour marquer en moyenne position. Heureusement pour nous, l'essai n'était pas transformé. Dans les tribunes nous commencions à douter, mais une nouvelle pénalité nous permettait d'atteindre la mi-temps sur un score de huit à six et deux petits points de retard seulement ; nos adversaires n'ayant pu concrétisé sur leurs temps forts face à une défense courageuse.

La deuxième période allait être d'un tout autre tonneau et nous permettre de présenter un visage plus conquérant. Les avants mettaient du cœur à l'ouvrage, les trois-quarts toujours joueurs écartaient rapidement les ballons, si bien qu'un essai de Pierrick Cavalucci venait récompenser cette bonne entame. Les Sanpriods avaient retrouvé de l'énergie et semblaient mieux s’accommoder de la chaleur estivale, finalement Guillaume Suc marquait à la suite d'un bon mouvement et d'une « chistera » spectaculaire. Une juste récompense pour cet équipier modèle pourtant handicapé en ce dimanche par un problème à un œil. Le résultat final sera donc de 16 à 8. Un bas de laine que certains qualifieront de « modeste » mais qu'il est préférable d'avoir dans son escarcelle plutôt que dans celle de nos adversaires... et puis aussi intéressant de les avoir privé du point de bonus défensif !

Le match retour ne sera certainement pas une sinécure, comme toujours d'ailleurs à ce niveau de la compétition. Il va falloir souffrir physiquement et moralement pour atteindre cet objectif qui nous échappe au dernier moment depuis quelques saisons. Nos entraîneurs vont devoir rectifier les « couacs » du début de match, en particulier le domaine de la touche où nous avons connu la disette ? Il faut s'attendre à une tout autre opposition, alors « Haut les cœurs ! » et le nirvana pourra être atteint.

Charles JOCTEUR

Commentaires

DERNIÈRES MISES À JOUR

28/08/2017 : Honneur 'Yohann Rey'

 

+